Des cahiers des charges

Pour qu’un produit obtienne une reconnaissance IGP ou AOP, l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG) doit établir un cahier des charges qui définit précisément la zone de production, les conditions de production ainsi que les caractéristiques du produit.

Une fois rédigé, ces cahiers des charges sont validés par les pouvoirs publics de l’état membre puis par les autorités européennes.

Des spécificités différencient les Indications Géographiques Protégées ainsi que les Appellations d’Origine Protégées.

Les cahiers des charges d’une AOP consacrent une tradition, une excellence typique, un savoir-faire reconnu.

C’est donc bien la richesse et la spécificité des produits qui sont ainsi protégées contre les imitations.

 

Les cahiers des charges d’une IGP sont construits autour d’une zone de production (le territoire), de mode de production et éventuellement de la présentation du produit ou du type de produit finit.