Une longue histoire...

Les Indications Géographiques sont des signes officiels d’identification de l’origine des produits, créés pour protéger un territoire de production, des traditions ou des savoir-faire et donc les caractéristiques des produits finis.

Deux Indications Géographiques ont été créés par les pouvoirs publics européens en 1992, reconnaissant chacun à leur façon un lieu et un mode de production. Ce sont l’Indication Géographique Protégée (IGP) et l’Appellation d’Origine Protégée (AOP).

 

Historiquement, c’est en France que l’on a mesuré pour la première fois l’importance de protéger des produits intimement liés au territoire sur lequel ils étaient produits, en raison de la typicité que le terroir conférait aux produits : l’Appellation d’Origine Contrôlée était alors créée. D’abord utilisée pour les vins pour protéger les territoires viticoles français, l’AOC s’est progressivement étendue à tous les autres produits alimentaires.

 

Petit à petit, face à un contexte de mondialisation et de concurrence de plus en plus forte, c’est une prise de conscience européenne qui s’est révélée pour protéger les patrimoines culinaires des régions européennes.

Les indications géographiques, IGP et AOP, créées alors permettent :

  • de valoriser et de protéger les caractéristiques

  • d’une zone géographique définie

  • de contrôler le respect des modes de production

  • d’éviter que les produits ne soient copiés et fassent l’objet d’une concurrence déloyale

 

L’Indication Géographique Protégée, le signe que le produit a un territoire d’origine
Certaines régions sont connues et reconnues auprès des consommateurs pour leur tradition de production. L’Indication Géographie Protégée identifie un produit qui tire ses spécificités de son origine géographique : le produit, issu d’un territoire délimité, possède une caractéristique (ex. : sa qualité, sa réputation …) qui peut être attribuée essentiellement à cette origine géographique. Ce signe est donc fortement lié à un savoir-faire ou une tradition, identifiables et attribuables aux caractéristiques naturelles et humaines de la région. Dans le cadre d’une IGP, seules les étapes qui ont une importance sur la spécificité du produit doivent être réalisées sur le territoire.

 

L’Appellation d’Origine Protégée, le signe d’une qualité liée à un terroir et une tradition
Certains terroirs sont reconnus pour conférer aux produits une typicité bien particulière, résultat de facteurs naturels, climatiques, physiques et humains. L’Appellation d’Origine Protégée valorise les produits et les modes de production issus de cette zone géographique bien définie. Dans le cas d’une AOP, ce sont l’ensemble des étapes de production qui doivent avoir lieu sur le terroir délimité par l’Appellation, car celles-ci sont issues de savoir-faire traditionnels spécifiques à ce terroir.